mercredi 22 mars 2017

Highway 61, La Route du Blues (mardi 21 mars 2017)

9h30, la voiture est chargée, nous nous rendons à Bâton Rouge près du centre ville, nous passons devant une sculpture qui est la représentation symbolique de la capitale de la Louisiane, Bâton Rouge.

Représentation symbolique de Bâton Rouge
Nous arrivons devant le LSU (Louisiane State University), c'est immense avec beaucoup d'espace vert, une vraie ville dans la ville. Puis voici l'imposant stadium, ainsi que la cage de la mascotte des équipes de tous les sports de l'université : Un tigre du Bengale nommé Mike.

le tigre Mike

Le Stadium
Nous sortons de la LSU pour nous diriger vers l'ancien Capitol. Un wagon de chemin de fer est exposé, il fait parti du train de la reconnaissance française offert par la France pour remercier les USA de leur participation à la première guerre mondiale. Ce train comptait un wagon par état, chaque gouverneur était chargé de répartir dans son état, les marchandises que renfermaient son wagon.

L'ancien Capitol

le Wagon
Maintenant nous approchons du nouveau Capitol construit dans les années 30 par le gouverneur Huey Long. C'est dans ce même capitol que celui-ci fut assassiné en 1935. On l'a enterré et on lui a érigé une statue en face du Capitol. Ce bâtiment possède 34 étages, il est le plus haut de la Louisiane. Au 22ème étage, quatre statues gardent les angles de la tour, elles représentent le droit, la science, la philosophie et l'art. L'entrée se compose de 48 marches, une pour chacun des 48 états de l'union, 2 ont été rajoutées lorsque Hawaï et l'Alaska sont entrés dans l'union. On a gravé en haut de l'escalier le grand sceau des États-Unis "E PLURIBUS UNUM" (un seul, à partir de plusieurs). L'emblème de la Louisiane, le pélican, orne le côté des marches.


le nouveau Capitol
les 13 premiers états de l'Union
A l'intérieur nous entrons dans la grande salle, magnifique avec les statues de différents gouverneurs dont le gouverneur Bienville qui a fondé la Nouvelle Orleans (1718).

le gouverneur Bienville

les drapeaux des pays ayant occupés la Louisiane
Les portes des ascenseurs présentent les portraits de tous les gouverneurs américains de Claiborne à Long. Nous découvrons la chambres du sénat ainsi que celle des députés, une richesse de détails abonde sur les bureaux, les grilles, le plafond …

Fresques sur une porte représentant des scènes de la vie en Louisiane
Nous nous rendons au 27ème étage où on peut admirer Bâton Rouge d'une hauteur de 110 m. La vue est magnifique, nous voyons le Mississippi qui s'écoule majestueusement vers le Golf du Mexique.

Vue du 27ème étage du Capitol

Un bateau à roue sur le mississippi

le maison du gouverneur
Nous reprenons la voiture pour rouler vers Natchez le grand village des indiens. Nous quittons la Louisiane pour entrer dans l'état du Mississippi. Nous nous arrêtons à Natchez dans un endroit verdoyant et calme où nous déjeunons à l'ombre des arbres qui nous entourent . Nous nous promenons jusqu'à la lisière de la forêt. Nous remarquons les tertres, sorte de grands monticules où les Natchez enterraient leurs morts. La culture Natchez connue son apogée au milieu de XVIème Siècle. C'est à cet époque que les français ont exploré la région et s'y sont implantés. Les relations au début cordiales entre Natchez et français se détériorent dans les années 1716-1729, pour finir par la bataille au grand village en 1730 et l'extinction des Natchez. Nous finissons par la visite d'un petit musée dédié aux Natchez.
Un tertre

Les Natchez
En partant, nous allons voir le Mississippi qui s'étale royalement et nous offre une vue remarquable.

Le Mississippi

Pont à Natchez
Il est temps de filer vers Vicksburg, ville où a eu lieu une des grandes batailles de la guerre civile appelée par les francophones "Guerre de Sécession", puis de se rendre à Clarksdale en empruntant la Highway 61 appelée la route du Blues.
Un camion comme on en voit beaucoup sur la route
Lorsque nous arrivons à Clarksdale, il est l'heure de dîner. Nous trouvons un restaurant sans prétention où chacun de nous trouve un menu qui le satisfait. Il y a du monde, le service bien que sympathique est lent et nous attendons presque une heure avant d'être servi. Nous apprécions tout de même d’être là à la terrasse dans la ville qui a vu naître le Blues. Nous nous surprenons tous à rêver à tous ces génies de la musique comme Charlie Patton, l'un des premiers à enregistrer ses morceaux et à faire connaître ce genre musical au delà du Mississippi, où à Robert Johnson qui vendit son âme au diable en échange de quoi il devint un virtuose de la guitare blues.
Après dîner nous entrons dans un club le "Hambone Art and Music" pour écouter Lightnin Malcom un chanteur de Blues. Michel est particulièrement heureux et savoure pleinement ce moment musical mais, il faut bien reprendre la route pour nous rendre à l'hôtel qui se trouve à une trentaine de kilomètres.

Le chanteur  . . .

. . . de Blues . . .

Lightnin Malcolm
Nous faisons un petit détour pour nous rendre au fameux crossroads (carrefour) où Robert Johnson a vendu son âme au diable et où un monument immortalise cet événement.

le crossroad

Le trajet du jour
Kilomètre de la journée 520 km

Temps mini 19° maxi 29°

2 commentaires: